Millepertuis – la plante qui vous donnera le sourire !!!

  Posté le   par   Aucun commentaire

Vous êtes en quête de bonne humeur ? Préparez-vous une tisane de mille-pertuis !

Achetez dans une herboristerie du Millepertuis en vrac, mettez une cuillère à soupe de plante pour une tasse d’eau froide, faites bouillir 3 minutes, puis laissez infuser 10 minutes (en décoction).

Pour un effet « bonne humeur et sourire » boire 3 tasses par jour.

Vous pouvez vous préparer 2 litres à l’avance, de cette manière vous n’avez qu’à vous servir en réchauffant le contenu d’une tasse.
Vous constaterez les effets dès le deuxième jour.

 Millepertuis_sommites_zoom_plante_medicinale_michel_pierre_herboristerie_du_palais_royal_paris

Nom latin:

Hypericum perforatum
Famille des hypericacées

Autres appellations: herbe aux milles trous, herbe percée, herbe aux piqûres, chasse-diable, herbe de la Saint Jean

Un peu d’histoire :

Jadis, Hypericum perforatum était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche. Le millepertuis perforé est un très ancien « chasse diable », c’est-à-dire qu’il faisait fuir les esprits tourmenteurs. C’est devenu le phytomédicament le plus prescrit contre la dépression nerveuse.
L’usage médicinal du millepertuis (Hypericum perforatum) remonte à au moins 2 400 ans, date où Dioscoride (*) le préconisait dans ses ordonnances.
Réputé au Moyen Âge pour éloigner la mélancolie, le millepertuis avait aussi pour nom « herbe de Saint-Jean » (St John’s wort en anglais) ou « chasse-diable ».
Inscrit à la pharmacopée française en 1818, il tomba dans l’oubli à la fin du XIXe siècle. La pharmacologie moderne redécouvre certaines de ses propriétés thérapeutiques.

Précautions d’emploi:

Plante à éviter chez la femme enceinte ou allaitante. Nombreuses interactions médicamenteuses: usage contre-indiqué en cas de prise d’antivitamines K, ciclosporine, antirétroviraux inhibiteurs de protéases et inhibiteurs non nucléotidiques; usage déconseillé en cas de prise de digoxine, théophylline, carbamazépine, phénytoine, contraceptifs oraux, antidépresseurs, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, antimigraineux de la famille des tripans. Comme pour tous les antidépresseurs chimiques, l’arrêt du Millepertuis ne doit pas se faire brutalement.

(*)Dioscoride : Pedanius Dioscoride (en grec ancien Πεδάνιος Διοσκορίδης Pedanios Dioskoridês), est né entre les années 20 et 40 ap. J.-C., à Anazarbe en Cilicie (une province romaine située sud-est de l’actuelle Turquie) et mort vers 90 ap. J.-C.. C’est un médecin, pharmacologue et botaniste grec dont l’œuvre a été une source de connaissances majeures en matière de remèdes de nature végétale, animale ou minérale, durant les 1 500 ans que couvrent les époques de l’Empire romain, de l’Empire byzantin, de la période arabe classique et du Moyen Âge au début de l’époque moderne en Europ

Sources :

Millepertuis Wikipedia
herboristerie.com Herboristerie Du Palais Royal
Dioscoride Wikipedia

Également disponible en: Espagnol Italien


facebook-profile-picture

Auteur: Menu-Vegan.com

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *